Comment préparer une chambre de bébé Montessori

Comment préparer une chambre de bébé Montessori

De plus en plus de parents souhaitent créer des crèches Montessori, des environnements maison-école et organisent des activités inspirées du bricolage avec leurs enfants à la maison.

Qu’est-ce que la méthode Montessori ?

Développée au début du XXe siècle par la docteure Maria Montessori, médecin et éducatrice italienne, la méthode Montessori est une façon de penser l’éducation et la garde d’enfants centrée sur l’enfant. La méthode Montessori met l’accent sur l’indépendance, la liberté pour l’enfant (dans certaines limites) et le respect du développement de l’enfant. Vous n’avez pas besoin d’attendre la maternelle pour encourager votre bébé à penser et à agir de manière indépendante ! Transformez l’espace de votre tout-petit en un environnement d’apprentissage sûr et indépendant pour créer une chambre Montessori amusante et éducative.

Focus sur la fonctionnalité

Dans la vie moderne, la façon dont vous utilisez votre espace est aussi importante que son apparence. La polyvalence et la portabilité sont prisées. Dans la mesure du possible, investissez dans des meubles multi-fonctionnels et convertibles, tels que des lits qui se transforment en lits pour enfants et en sièges avec rangements.

Le lit bas Montessori

Si vous n’êtes pas familier avec la méthode Montessori, l’idée d’un lit au sol peut sembler surprenante. Dans une crèche de style Montessori, l’enfant dort sur un lit au sol. Pour ce faire, vous pouvez acheter des cadres de lit de sol ; vous pouvez également faire un peu de bricolage en posant simplement un matelas directement sur le sol. Les deux fonctionnent !

L’idée derrière un lit au sol Montessori est conforme aux principes généraux de la méthode Montessori : un enfant devrait avoir la liberté de mouvement et pouvoir se déplacer de manière autonome dans sa chambre (soigneusement protégée)! Pour cette raison, un lit de sol est préférable à un lit d’enfant, car un lit d’enfant limite les mouvements et limite l’indépendance. Les parents Montessori gardent généralement leurs bébés dans un couffin ou un panier de Moïse au stade nouveau-né, mais à partir de 2 mois environ, ils passent au lit au sol.

Gardez le décor simple

Montessori soutient vraiment la théorie minimaliste, ou tout est à sa place. Les motifs à contraste élevé et les couleurs primaires vives peuvent être utiles au développement, mais s’il s’agit d’une chambre d’enfant, il est préférable de laisser ces éléments à l’extérieur.

L’environnement de l’enfant doit être organisé, propre et beau. Les zones ne doivent pas être encombrées de trop de jouets, car c’est une tâche accablante pour l’enfant. Plutôt que de choisir quelque chose, ils peuvent tout simplement s’en aller. Du point de vue de Montessori, la garde-robe de l’enfant est importante. Choisir leurs propres vêtements, au moins dans une sélection restreinte permet à l’enfant de s’habiller seul.

Rendre les choses accessibles

Si vous voulez que votre tout-petit apprenne à fonctionner de manière autonome dans son propre espace, vous devez rendre tout accessible. Envisagez de remplacer les grands tiroirs lourds par des petits compartiments adaptés aux enfants et installez un rail inférieur dans le placard de manière à ce que votre enfant puisse choisir ses propres vêtements. Les crochets muraux facilement accessibles constituent également un excellent choix. Même quelque chose d’aussi simple qu’une rallonge de commutateur d’éclairage peut faire une grande différence pour le niveau d’indépendance de votre tout-petit. Une garde-robe minimale et bien organisée convient le mieux à l’enfant. Les vêtements se conservent généralement mieux s’ils sont soigneusement pliés ou suspendus avec un peu d’espace pour respirer.

L’un des principes clés de l’éducation Montessori est le respect de l’enfant, qui est également la considération principale dans la conception d’une chambre Montessori. Commencer par l’espace de sommeil de l’enfant fait partie intégrante de ce concept car le lit au sol Montessori permet la liberté de mouvement, favorise l’indépendance, responsabilise l’enfant et permet un libre accès aux autres composants de la pièce elle-même.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

X